tinplhorecords | Hills N’ Pills

tinplhorecords

label musical depuis…

Hills N’ Pills

Hills N’ Pills
Métal-ÉlectrOriental

Hills N' Pills

Donner un visage différent, ou du moins original au Metal ? Combien s’y sont essayé
pour au final se casser les dents sur leur propre ambition ? On peut néanmoins
compter sur la motivation de Hills n’ Pills pour faire bouger les lignes !
Rien à perdre, tout à gagner, le quintet déboule de Montpellier avec dans sa couscoussière
un savant mélange d’influences allant du Rap au Reggae en passant par la
Fusion, la musique Orientale, l’Electro, le Ska, autrement dit, un éventail de styles
antinomiques avec l’idée qu’on se fait habituellement du Metal.

 

Préparez-vous à revoir vos positions, car, si d’autres ont déjà joué sur la corde
sensible du métissage, Hills n’ Pills propose une musique encore plus improbable et
loufoque. Salim a dans la voix, dans le flow, un optimisme et une folie qui illuminent
les visages. Dès les premiers accords, le groupe s’inscrit dans une dynamique
positive, malgré des riffs plutôt sombres.

 

Les montpelliérains ne se contentent pas de faire n’importe quoi, ils le font mais avec
ce soupçon de génie qui confine certains titres au rang de morceaux absolument
transcendants. Il n’y a finalement qu’un bras de mer entre le Metal conventionnel de
nos terres et l’exotisme des mélodies et des chants arabisants. Hills n’ Pills fait le
pont entre les deux avec une drôle d’aisance !

 

Hills n’ Pills continue sa mission, à savoir donner un sérieux coup de pied aux
fesses au Metal pépère et traditionnel, enfin secoué par ce mariage stylistique aussi
improbable que réussi. Derrière ça, l’humain, des personnalités hautes en couleurs,
au capital sympathie immense !

 

Contact : hillsnpills@live.fr
Site web : hills-n-pills.wix.com/musique
Label : Tinplho Records Ltd
 

 

Hills n’ Pills ? Mais qu’est-ce que c’est ?…
 

Salim Smili, chanteur à l’origine du groupe à grandit au Maroc, bercé de musiques
orientales. En grandissant, il s’ouvre à d’autres horizons, en particulier le rock et rap.
Le chant devient très vite une passion. Il quitte le Maroc pour poursuivre ses études
en France ou de nombreuses rencontres et découvertes musicales vont faire naître
en lui l’envie de composer.
Sur sa route, il rencontre un guitariste métalleux-hippie, Adrien Tricot, dit Nene,
bercé par les riffs de Soulfly, de Pantera, mais aussi par le ska et le reggae. C’est
donc avec ce guitariste à la fois doué et aventurier que Salim décide de composer
une musique métissée et sans barrières. Les deux compères commencent le travail,
rapidement rejoint par Nicolas Diou à la basse et Thibaud Van Den Berghe à la
batterie, tout deux sortis du Jam de Montpellier. Ils enchaînent les concerts et
développent un son original ou la force du métal s’accorde aux riffs mélodiques de
l’orient.

 

À la fois sauvage et travaillée,
la musique des Hills n’ Pills ne laisse personne indifférent.

 

Deux années de suite le groupe arrive en finale du tremplin « Les Duels Rock »
organisé par le Rockstore de Montpellier. Ils se lancent ensuite dans l’enregistrement
de leur première démo et donnent naissance à un EP 5 titres auto produit « Extended
Pourriture », suivit en 2013 de son petit frère, « Experience Fioritures » toujours en auto
prod. L’année 2011 marque un grand tournant : un nouveau batteur complètement
barré débarque du Cantal profond, Benjamin Savel, dit Ben Po.

 

Depuis, impossible d’arrêter la machine HnP !
 

La nouvelle recrue va stimuler l’évolution du groupe : un répertoire où la fusion va
laisser place à une musique plus directe, qu’ils veulent encore plus brutale. Le
groupe se démarquait déjà par un jeu de scène assumé, une ambiance
« trashement-éclectique », et une capacité étonnante à fusionner des styles
antinomiques sur un chant pêchu aux textes décalés, en arabe, français et anglais.
Mais Hills n’ Pills s’est lancé un nouveau challenge : inclure des sons électroniques
aux sonorités dubstep au sein d’un groupe de métal fusion oriental. Une musique
difficilement qualifiable, mais qui redessine les clichés du métal conventionnel !

 

Ainsi naquît le « Métal ElectrOriental »…

 

Toujours en quête d’évolution musicale, Thibaud le « serial-brailleur » a rejoint Salim au
chant en 2014 pour renforcer les sonorités métal avec son « grunt scream ». Avec
cette formule, les « Hills » ont trouvé leur vitesse de croisière et comptent bien le faire
entendre !
Au fil des années, Hills n’ Pills s’est forgé une solide expérience de la scène.
Résolument métal, les lives du groupe donnent à voir une formation d’artistes
confirmés et acharnés. Hills n’ Pills dénote par son originalité et sait convaincre un
public large à travers une musique aux identités multiples mais affirmées.
En concert, attendez vous à voir des montagnes de pilules vous guider dans les
couloirs d’un H.P, ou bien dans les synapses d’un philosophe humaniste…

 

Délicious nourriture est en ligne de mire.
Co-produit avec le label tinplho records, le nouvel ÉP de Hills N’ Pills confirme la maturité du groupe montpelliérain.
 
Toujours des histoires farfelues basées sur des thèmes actuels, à n’écouter que si vous n’avez pas de contres indications reconnues.
 
Entre le gars qui a oublié de passer de l’heure d’hiver à l’heure d’été dans DECALED, le type qui a cimenté ses pieds à l’entreprise qui veut le virer dans FUNKY SHIT, l’épidémie de grippe porcine dénoncée dans ATCHOUM et le kamikaze involontaire de THIS THING vous serez servis.
 
Toujours à surfer sur la fusion des styles, les Hills vont vous surprendre et vous assommer.
Allez couscous au jambon pour tous!
Et des baguettes pour manger tout ça!

 

Absurde, paradoxal et bien réel… : Hills n’ Pills !!!
 

 

Acheter leurs titres :

 

Ecouter en streaming leurs titres :

to top